Un côtes du Ventoux si différent…